Bilan intermédiaire positif pour la VAR en Suisse

  • En 90 matches lors de la première phase, 21 décisions erronées ont été corrigées par la VAR. (SFL)

Après 18 journées, la Swiss Football League (SFL) et l’Association Suisse de Football (ASF) tirent un bilan très positif de l’introduction de l’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR) en Raiffeisen Super League. En 90 matches lors de la première phase, 21 décisions erronées ont été corrigées.

Durant neuf mois, l’équipe de projet de la SFL et de l’ASF ont participé activement à la formation des arbitres vidéo et au développement des infrastructures techniques nécessaires. En un temps record, toutes les spécifications et exigences de l’International Football Association Board (IFAB) ont été satisfaites, ce qui a permis l’introduction de la VAR au début de la saison 2019/20 en Raiffeisen Super League (RSL).

Formation, technologie et modération
Après 18 journées, les responsables tirent un bilan très positif à tous points de vue. «Nous sommes très satisfaits avec l’introduction de la VAR en Suisse», déclare sans détour Dani Wermelinger, le chef des arbitres d’élite auprès de l’ASF, évoquant plusieurs raisons à cela: «La base de la réussite de la mise en œuvre réside dans la formation intensive de nos arbitres. Celle-ci s’est accompagnée d’une infrastructure et d’une technologie qui a immédiatement bien fonctionné. Enfin, l’intervention modérée de la VAR, c’est-à-dire uniquement lors d’erreurs claires et évidentes des arbitres sur le terrain, a fait ses preuves. Cette combinaison a mené au succès.»

Avec la responsabilité de gérer le projet et de le maintenir sur la bonne voie, Reto Häuselmann a notamment dû organiser l’interaction entre les nombreuses personnes impliquées. «En peu de temps, nous avons mis en place un système très complexe», relève le chef du projet global de la VAR. «Aujourd’hui, nous sommes ravis de constater que l’interaction entre toutes les personnes et les différentes technologies utilisées forment un engrenage et que les processus fonctionnent très bien.»

Les statistiques de la VAR à mi-saison
Au cours des 90 matches des 18 journées de la saison 2019/20 de RSL, la VAR - dans la Video Operation Room (VOR) à Volketswil - a effectué 555 contrôles. Cela représente un peu plus de 6 checks en moyenne par rencontre. Ce nombre apparaît si élevé parce que tous les buts, les décisions de penaltys et les expulsions sont systématiquement vérifiés par la VAR. Si cette dernière considère qu’une décision est clairement et manifestement erronée, elle recommande une révision à l’arbitre sur le terrain. Dans 21 cas, l’arbitre a suivi la recommandation de la VAR et des erreurs évidentes ont ainsi pu être corrigées lors d’environ un quart des matches de RSL.

«Ces chiffres sont réjouissants et prouvent que le football est devenu plus juste et plus équitable grâce au travail de la VAR», apprécie Dani Wermelinger. «La qualité des décisions, déjà rapidement à un niveau élevé, n’a encore cessé de s’améliorer. Si 21 décisions ont pu être corrigées, l’interaction entre l’arbitre et la VAR n’a pas fonctionné comme nous le souhaitons dans un très petit nombre de cas. Ceux-ci représentent néanmoins une grande motivation pour nous tous à continuer à optimiser nos processus et à travailler dur ensemble.»

Le travail n’est pas terminé
Bien qu’aucun problème significatif n’ait été rencontré au cours de la première moitié de la saison, le travail du groupe de projet VAR dirigé par Reto Häuselmann est loin d’être terminé. «La VAR a pris un très bon départ en Suisse, mais il y a toujours le risque que nous soyons confrontés à un défi technique ou organisationnel lors d’une journée de matches. Nous devons nous y préparer afin d’anticiper les problèmes éventuels et de consolider les processus. Dans ce sens, nous effectuons un débriefing hebdomadaire sur la base de la dernière journée et essayons en permanence d’améliorer les détails.»

Plus des informations concernant la VAR

News

27.05.2024 - Pour la première fois dans l'histoire du football suisse, les 22 clubs des deux plus hautes ligues suisses de football ont enregistré plus de 3 millions d'entrées. La moyenne en Credit Suisse Super League...

27.05.2024 - Silvano Lombardo, Chief Sports Officer de la Swiss Football League, présente le nouveau mode de fonctionnement de la Credit Suisse Super League avec 12 clubs. Dans l'interview, il répond aux questions les...

27.05.2024 - La Swiss Football League (SFL) présente une vidéo explicative, montrant aux fans de foot et à toutes les personnes intéressées par le football des clubs suisses, qui nous sommes et ce que nous faisons. Vous...

23.05.2024 - Lors de la 37e journée de Credit Suisse Super League, la course au titre national et pour les places européennes a été définitivement décidée. Le BSC Young Boys a été couronné champion suisse pour la 17ème...

21.05.2024 - Le BSC Young Boys a décroché son 17e titre de champion de Suisse. Lors de la 37e journée de Credit Suisse Super League, les Bernois ont mis fin au semblant de suspense en battant Servette 1-0 à Genève.

21.05.2024 - Le FC Sion a assuré son retour dans l'élite après un an de purgatoire. Lors de la 36e journée de Challenge League, les Valaisans ont obtenu leur promotion en Super League en battant Schaffhouse 3-0.

17.05.2024 - L'autorité de recours pour les licences de la Swiss Football League (SFL) accorde au FC Winterthour et au FC Schaffhouse la licence de jeu nécessaire pour la saison 2024/25.

14.05.2024 - La Swiss Football League (SFL) attribue les droits médiatiques nationaux des matches des deux plus hautes divisions du football suisse à blue Entertainment AG et à la SSR pour les 5 prochaines années,...

08.05.2024 - Le barrage entre le 11e de Credit Suisse Super League et le 2e de dieci Challenge League aura lieu les 26 et 31 mai. Que faut-il (déjà) savoir?

22.04.2024 - La Commission des licences accorde le droit de jouer la saison prochaine à 20 clubs de la SFL et à 2 représentants de Promotion League.